Des histoires et des faits au sujet de l’ergothérapie

Nous vous encourageons à les partager avec le plus grand nombre possible de personnes : clients, familles, services d’aiguillage, médecins, collègues, assureurs, politiciens et administrateurs.

la Santé Autochtone

On reconnaît de plus en plus le besoin d’améliorer la santé des Premières nations, des Inuits et des Métis au Canada. Les conditions de santé des peuples autochtones sont inférieures à la moyenne nationale.

Les services d’ergothérapie peuvent influencer la santé, le bien-être et la justice occupationnelle des personnes des Premières nations, des Métis et des Inuits. Les ergothérapeutes comprennent les relations dynamiques qui existent entre la personne, l’occupation et l’environnement. Ils peuvent offrir des services efficaces, humanitaires, culturellement adaptés et axés sur la collaboration aux Premières nations, aux Métis et aux Inuits.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • adapter des activités
  • concevoir des programmes éducatifs et de santé individualisés
  • travailler avec la communauté
  • améliorer la littéracie en santé

Ressources

la maladie d'Alzheimer etles démences

La maladie d’Alzheimer est une maladie mortelle, progressive et dégénérative qui détruit les cellules du cerveau. Il s’agit de la forme de démence la plus courante, qui représente 64 pour cent de toutes les démences au Canada. Les symptômes sont, notamment la difficulté de se rappeler certaines choses, de prendre des décisions et d’effectuer les activités de tous les jours. Ces changements peuvent avoir des répercussions sur la façon dont une personne se sent et agit. Présentement, il n’y a aucun remède contre cette maladie, mais la recherche nous permet d’améliorer la façon dont nous prodiguons les soins. Présentement, 500 000 Canadiens sont atteints de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée; 72 % de ces personnes sont des femmes.

Les ergothérapeutes aident les clients et les familles à comprendre les conséquences de la maladie d’Alzheimer sur le fonctionnement quotidien de la personne. L’ergothérapeute travaille avec les clients pour les aider à trouver des façons de compenser leurs limites et de conserver leur autonomie.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • favoriser les possibilités d’autonomie et de contrôle personnel créer un horaire d’activités quotidiennes régulières;
  • adapter et modifier le domicile;
  • aider les membres de la famille et les soignants;
  • faire des revendications en vue d’améliorer la santé et le bien-être des clients

Ressources

l'arthrite

L’arthrite est l’une des maladies chroniques les plus courantes au Canada. Se manifestant sous plus de 100 formes différentes, l’arthrite peut toucher toute personne, à tout moment, peu importe l’âge, la condition physique, la culture ou le sexe, et elle a souvent des effets dévastateurs et débilitants. Les personnes atteintes d’arthrite sont affligées quotidiennement par la douleur et l’incapacité; elles ont notamment de la douleur, de la raideur et de l’enflure aux articulations. Il n’existe aucun remède pour guérir l’arthrite, seulement des traitements. L’impact de l’arthrite sur notre économie en termes de coûts en soins de santé et de perte de productivité est estimé à 33 milliards de dollars par année et on s’attend à ce que ce chiffre double dans les 15 prochaines années.

Les ergothérapeutes ont reçu une formation pour évaluer la personne dans sa globalité et non pas uniquement les aspects physiques du problème de la personne. Les ergothérapeutes évaluent l’arthrite en fonction de la façon dont elle affecte les capacités fonctionnelles de la personne et sa vie de tous les jours. Les ergothérapeutes peuvent proposer des stratégies pour aider ces personnes à gérer leur arthrite et à conserver leurs capacités fonctionnelles au quotidien.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • Évaluer et élaborer des stratégies pour gérer les soins personnels, les soins des enfants, l’entretien du domicile, le travail et les activités de loisir.
  • Cibler et établir les priorités au travail, à domicile et pendant les loisirs afin d’aider la personne à sauver du temps, à économiser de l’énergie et à réduire sa fatigue.
  • Suggérer des adaptations et aides techniques, des postures et des techniques pour aider les personnes atteintes d’arthrite à réduire l’inflammation et les difformités et à conserver leurs capacités fonctionnelles.
  • Enseigner des stratégies pour réduire le stress aux articulations et la douleur quotidienne et pour conserver l’énergie.
  • Revendiquer au nom des clients des horaires de travail flexibles et des tâches adaptées en discutant avec les employeurs, afin de mieux planifier le travail en fonction des changements en matière de capacités fonctionnelles qui sont associés à l’arthrite.

Ressources

les troubles du spectre autistique

Le trouble du spectre de l’autisme (TSA) est le trouble neurologique et de développement le plus courant affectant certaines personnes tout au long de leur vie, bien que le diagnostic soit généralement établi chez les enfants. Selon Autism Speaks Canada, on estime qu’un garçon sur 42 et qu’une fille sur 189 ont un diagnostic d’autisme. Le TSA se manifeste différemment chez chaque individu et il a des répercussions sur tous les aspects du développement et du rendement occupationnel, par exemple sur la capacité d’effectuer les activités de la vie quotidienne et les soins personnels, de participer à un travail productif (ou d’aller à l’école pour les enfants) et à des activités de loisirs et récréatives, de même que sur la capacité de communiquer et de participer socialement.

Les ergothérapeutes s’appuient sur leurs connaissances sur le traitement de l’information sensorielle, sur la régulation des émotions et des comportements, sur le développement de la motricité orale, fine et globale et sur l’analyse de la tâche pour favoriser l’apprentissage et la participation. Les ergothérapeutes ont une perspective unique et globale face au traitement des personnes ayant un TSA. Grâce à leur formation universitaire et leur expérience pour faire des évaluations et des interventions, ils offrent des traitements directs et des services de consultation aux familles, éducateurs et soignants, dans les domaines de la santé physique, du traitement de l’information sensorielle et de la santé sociale et émotionnelle, en tenant compte de tous les environnements de la personne atteinte d’un TSA. De plus, les ergothérapeutes facilitent les nombreuses transitions de la vie, comme la transition de la maison à la garderie, de la garderie à l’école et de l’école à la société, y compris les milieux professionnels et les milieux de travail productif. Les ergothérapeutes offrent du soutien aux familles, en leur prodiguant de l’enseignement, en représentant leurs intérêts et en les aidant à se prévaloir de ressources communautaires.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • Aider les clients à atteindre le degré optimal d’autonomie et de bien-être, en tenant compte de leurs objectifs personnels, de leurs intérêts et de leur motivation.
  • Évaluer l’individu et élaborer des plans d’intervention pour favoriser la participation de l’individu à sa routine quotidienne.
  • Établir des objectifs en fonction du stade de développement, dans les domaines du jeu, des interactions sociales, de l’attention, des habiletés motrices, des soins personnels, etc.
  • Évaluer l’aptitude à la conduite automobile, favoriser le développement des compétences professionnelles et explorer les possibilités de vivre en toute autonomie.
  • Travailler au sein d’équipes interprofessionnelles composées de psychologues, psychiatres, thérapeutes du comportement, spécialistes en intervention précoce, travailleurs sociaux, éducateurs, conseillers professionnels et instructeurs en dynamique de la vie.

Ressources

la survie au cancer

Les traitements pour lutter contre le cancer peuvent avoir des répercussions sur la qualité de vie et la participation à des activités significatives. Ces répercussions peuvent être, notamment, de multiples symptômes physiques, psychologiques et cognitifs, comme la fatigue, la douleur ou l’inconfort, une perte de mobilité et de capacités physiques fonctionnelles, une faible estime de soi et une image négative de soi, une réduction de la capacité de se concentrer sur des tâches et la crainte d’une récidive du cancer. Les clients qui reçoivent des traitements pour leur cancer peuvent aussi voir leurs rôles changer au sein de leur famille, au travail et dans leurs loisirs et ils peuvent avoir de la difficulté à s’orienter dans le système de santé complexe.

Les ergothérapeutes examinent les besoins diversifiés et uniques des survivants au cancer. Ils mettent en œuvre des approches globales et centrées sur la personne pour aborder les objectifs du client, de même que ses besoins physiques, sociaux, émotifs et spirituels. Les interventions ergothérapiques sont conçues de manière à utiliser les forces résiduelles et les ressources du client, et elles sont adaptées aux capacités et objectifs changeants du client, pour l’aider à reprendre les activités qu’il doit ou désire réaliser.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • Travailler avec les clients pour faciliter leur participation à des activités de la vie quotidienne en abordant leurs préoccupations émotionnelles (dont le stress et anxiété) et leurs changements ou limitations physiques
  • Enseigner des techniques de conservation de l’énergie et des techniques de relaxation
  • Faire des suggestions pour adapter les activités ou modifier l’environnement, afin de répondre aux besoins du client
  • Collaborer avec les équipes de santé interprofessionnelles afin d’offrir des soins globaux

Ressources

la paralysie cérébrale

La paralysie cérébraleest un terme général utilisé pour décrire un groupe de troubles chroniques affectant les mouvements corporels et la coordination musculaire. La paralysie cérébrale se manifeste dans les premières années de la vie et, en général, elle ne s’aggrave pas avec le temps; il ne s’agit pas d’une maladie progressive. Les effets de la paralysie cérébrale peuvent varier d’un individu à l’autre. Chez certaines personnes, les effets ne semblent pas évidents, alors que d’autres personnes ne peuvent pas parler, utilisent des aides à la mobilité ou ont besoin d’aide pour effectuer les activités de la vie quotidienne. Selon Statistique Canada, plus de 40 000 Canadiens sont actuellement atteints de paralysie cérébrale.

Les ergothérapeutes aident les clients, les familles et les organisations (comme les écoles et les employeurs) à comprendre les effets de la paralysie cérébrale sur le fonctionnement quotidien de la personne atteinte. De plus, les ergothérapeutes travaillent avec les clients pour trouver des façons de compenser les limitations perçues et de favoriser l’autonomie des personnes atteintes de paralysie cérébrale.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • Évaluer les habiletés, intérêts, valeurs et forces de la personne pour l’aider à choisir un cheminement de carrière approprié;
  • Favoriser les possibilités de faire preuve d’autonomie et de maîtrise personnelle tout en rehaussant l’estime de soi;
  • Aborder les barrières à la participation à des occupations actives et saines, en revendiquant des environnements sûrs et accessibles, qui sont propices à la réalisation des occupations de tous les Canadiens;
  • Favoriser le sentiment d’appartenance sociale ainsi que la capacité de s’adapter et de gérer les problèmes de santé et les défis, à mesure qu’ils se présentent;
  • Aider la personne à participer à des occupations qui favorisent l’expression de soi, les possibilités d’apprentissage, de même que le sentiment d’appartenance et de participation.

Ressources

la commotion cérébrale

Une commotion est une lésion cérébrale causée par un mouvement excessif et rapide du cerveau à l’intérieur du crâne. La commotion peut être le résultat d’un coup direct à la tête, au visage ou au cou ou d’un coup indirect qui a suffisamment de force pour déplacer le cerveau. Une commotion peut entraîner et comprendre une gamme de problèmes physiques (p. ex., maux de tête, nausées, étourdissements), cognitifs (p. ex., trouble de l’attention, ralentissement du temps de réaction, troubles de mémoire, etc.), émotionnels/de comportement (p. ex., irritabilité, tristesse, anxiété, etc.) et associés au sommeil (p. ex., augmentation des heures de sommeil, difficulté à s’endormir, difficulté à rester endormi, etc.). Les signes et symptômes peuvent être immédiats ou retardés (p. ex., heures, jours, etc.). Bien qu’il y ait des signes et symptômes caractéristiques, chaque personne ayant eu une commotion peut vivre des expériences différentes.

Selon Statistique Canada, plus de 94 000 commotions et lésions cérébrales associées sont déclarées chaque année. Près du tiers des commotions déclarées se sont produites entre l’âge de 12 ans et de 19 ans. Soixante pour cent de ces commotions sont associées aux sports. Chaque année, un grand nombre de commotions ne sont pas déclarées.

L’ergothérapie reconnaît que la participation à des occupations quotidiennes influence la santé mentale et physique. Les ergothérapeutes croient que le rendement occupationnel, l’organisation et le choix des occupations et la satisfaction face aux occupations sont déterminés par la relation entre les personnes et leurs environnements. Les ergothérapeutes abordent les commotions à partir d’une perspective unique, qui considère les besoins de la personne en fonction du contexte familial, des activités quotidiennes et de la communauté.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • Travailler auprès des clients et de leurs familles afin de déterminer les occupations et les activités qui sont importantes pour la vie familiale, personnelle, au travail et à l’école.
  • Aider le client à reprendre ses activités quotidiennes (école, travail, sports et loisirs, vie sociale, etc.) en toute sécurité et de manière à lui permettre de se rétablir de sa commotion.
  • Aider les clients à reprendre confiance en leur vie quotidienne après une commotion.
  • Enseigner des techniques de conservation de l’énergie et des techniques de relaxation.
  • Émettre des recommandations et élaborer des stratégies pour les communautés, les parties prenantes et les décideurs, en vue de mettre sur pied des programmes d’éducation sur les commotions et des programmes de réadaptation pour les personnes ayant subi une commotion.

Ressources

les services correctionnels

La loi affecte presque tous les aspects de notre vie. Nous avons des lois pour régir des activités courantes comme la conduite automobile et la location d’un appartement, de même que des lois pour faire face aux crimes, comme le vol, et à d’autres menaces et défis pouvant affecter la société. Le système de justice pénale représente toute interaction entre le système de justice et différents intervenants, notamment les agents de police, les salles d’audience, les prisons, les programmes de réadaptation dirigés par l’État, les services de probation et les maisons de transition.

Les ergothérapeutes travaillent avec tous les acteurs du système de justice pénale. Ils peuvent donc travailler avec des individus, pour les aider à déterminer leurs forces, leurs valeurs, leurs intérêts, leurs ressources et leurs difficultés, afin de mettre en œuvre des plans qui tiennent compte de leurs obligations familiales, leur emploi et leurs activités de loisirs.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • cibler les occupations et les activités qui sont importantes pour la vie familiale, personnelle et professionnelle.
  • fixer des objectifs réalistes à court terme et à long terme
  • remplacer certaines activités néfastes
  • défendre les intérêts des clients

Ressources

au sein du service des urgences

Le service des urgences est un service d’intervention médicale spécialisé en médecine d’urgence, qui est généralement situé dans un hôpital ou dans un centre de soins de santé primaires. Le service des urgences offre l’intervention initiale pour diverses maladies et blessures, dont certaines peuvent menacer la vie et nécessiter une attention immédiate.

Selon l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), plus de 10 millions de visites au service des urgences d’urgence ont été rapportées en 2013-2014. Un million de ces personnes ont été hospitalisées après leur évaluation initiale. Les services des urgences engendrent des coûts d’environ 1,8 milliards de dollars par année pour les hôpitaux canadiens.

En tant que membres de l’équipe de santé interprofessionnelle, les ergothérapeutes jouent un rôle déterminant au sein du service des urgences. En effet, les ergothérapeutes possèdent les compétences requises pour fournir des évaluations et des services de réadaptation, tout en axant leur intervention sur la qualité des soins prodigués. De plus, les ergothérapeutes peuvent participer directement à plusieurs aspects de l’évaluation des patients au service des urgences, et contribuer à la prise de décisions complexes en ce qui concerne les admissions et les congés, ce qui permet d’éviter des admissions inutiles à l’hôpital.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • Offrir des services d’évaluation et émettre des recommandations relatives aux admissions
  • Cibler et recommander de l’équipement adapté et des services adéquats
  • Aiguiller le client vers les services de soins de santé primaires et les services communautaires
  • Défendre les intérêts et les besoins individuels du client
  • Promouvoir le rôle de l’ergothérapie au sein du service des urgences

Ressources

les soins de fin de vie

Les soins de fin de vie ont pour but de soulager la détresse qui est souvent associée à la mort et d’améliorer la qualité de vie des personnes ayant reçu un diagnostic de maladie terminale ou avancée et de leurs proches. Ces soins s'adressent aux personnes de tous âges atteintes d'une maladie menaçant leur vie ou susceptibles de développer une maladie menaçant leur vie, ainsi qu’aux membres de la famille.

Statistique Canada estime qu’environ 247 000 personnes meurent chaque année. On croit que le décès d’une personne a des répercussions sur le bien-être de cinq autres personnes. Cela signifie que chaque année, le décès et la fin de la vie des gens peuvent affecter plus de 1,4 millions de Canadiens.

À la fin de la vie d’une personne, l’ergothérapie valorise et utilise des approches globales et centrées sur le client. Ces approches exigent une réorientation et individualisation des interventions, afin de les adapter aux objectifs changeants du client, tout en répondant à ses besoins physiques, sociaux, émotionnels et spirituels et à ses projets occupationnels.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d'avoir de l'aide port :

  • Offrir du soutien aux clients, familles, soignants, autres professionnels de la santé et décideurs et leur enseigner l’importance de continuer de participer à des occupations et à des activités qui sont valorisées et significatives.
  • Travailler avec les clients pour aborder les activités de la vie quotidienne, les problèmes psychologiques et émotionnels (y compris le stress et l’anxiété), les occupations, les orthèses et le positionnement, la conservation de l’énergie, les techniques de relaxation, la mobilité, le confort, l’équipement adapté et les aides techniques.
  • Faire des revendications afin que les clients puissent mourir avec dignité, sans douleur et entourés de leurs proches, dans le milieu de leur choix.
  • Promouvoir la recherche en ergothérapie et la recherche interdisciplinaire en vue de rehausser les connaissances de base sur les soins de fin de vie au Canada.

Ressources

la prévention des chutes

Les chutes sont l’une des causes de blessures évitables les plus fréquentes au Canada. Selon Statistique Canada, 63 % des personnes âgées, 50 % des adolescents et 35 % des adultes en âge de travailler ont subi des blessures à la suite d’une chute. Les activités sportives sont la cause principale des chutes chez les adolescents. Les adultes plus âgés font souvent des chutes en trébuchant, en faisant un faux pas, en marchant ou en effectuant des tâches d’entretien ménager.

Les ergothérapeutes abordent la prévention des chutes en examinant les facteurs personnels, environnementaux et comportementaux qui ont une influence sur la participation des gens à des activités à la maison et dans la communauté. Les ergothérapeutes travaillent avec d’autres professionnels afin d’évaluer et d’aider les clients à acquérir les habiletés requises pour mener une vie saine et significative, en faisant notamment de la prévention.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • Élaborer des solutions simples et élégantes pour prévenir les chutes, comme en mettant du sable sur les surfaces glissantes, en vérifiant la stabilité des rampes et en enseignant aux clients comment marcher avec une canne ou tout autre aide à la mobilité.
  • Travailler avec les employés qui ont subi des blessures et leurs employeurs, afin de concevoir un horaire quotidien d’activités significatives et progressives qui les aidera à réduire les risques que les employés se blessent (à nouveau) et à améliorer leur condition physique.
  • Formuler des recommandations et des stratégies à l’intention des communautés, des parties prenantes et des décideurs, afin de veiller à ce qu’ils aménagent des espaces publics sécuritaires et accessibles.
  • Aider les clients ayant fait une chute à regagner leur confiance face à leur vie quotidienne.

Ressources

la santé mentale

Les problèmes de santé mentale peuvent toucher les personnes de tous âges, cultures, degrés de scolarité et niveaux de revenu. La maladie mentale varie d’une personne à l’autre et elle peut prendre la forme d’une dépression, d’anxiété, d’une psychose, d’un trouble bipolaire et de troubles de stress post-traumatique et de personnalité. Selon Santé Canada, près de 6,7 millions de personnes ont un diagnostic de maladie mentale. Ceci représente un fardeau total de près de 51 millions de dollars pour l’économie canadienne.

L’ergothérapie reconnaît que la participation occupationnelle influence la santé mentale et physique. Les ergothérapeutes croient que le rendement occupationnel, l’organisation, le choix et la satisfaction sont déterminés par la relation qui existe entre les personnes et leurs environnements. Les ergothérapeutes abordent la santé mentale à partir de cette perspective unique, en examinant les besoins de la personne en fonction de son contexte familial et communautaire.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • aider les clients à remplacer certaines activités néfastes, comme l’abus d’alcool ou d’autres substances nocives, par des activités saines et significatives.
  • évaluer les habiletés, les intérêts, les valeurs et les forces des clients, afin de les aider à conserver, modifier ou trouver l’emploi qui leur convient.
  • mettre en œuvre des activités qui enseignent des habiletés utiles, par exemple, l’enseignement d’habiletés sociales au sein d’un groupe de soutien par les pairs.
  • aider les clients à structurer leur vie et à organiser leurs activités quotidiennes afin qu’ils puissent trouver un équilibre entre ce qu’ils veulent, doivent et sont tenus de faire.

Ressources

les aînés

Des statistiques canadiennes révèlent que les aînés représentent le segment de la population dont la croissance est la plus rapide, et que près de cinq millions de personnes sont âgées de 65 ans et plus au Canada. La vaste majorité des personnes âgées vivent dans des résidences privées et indiquent qu’elles ont une très bonne ou excellente santé. Toutefois, les maladies chroniques augmentent avec l’âge et, parmi les personnes âgées de 75 ans et plus, une personne sur 10 a besoin d’aide pour effectuer les activités de base de la vie quotidienne. Les aînés jouent des rôles clés dans les collectivités, en faisant du bénévolat, en travaillant, en partageant leurs connaissances et leurs expériences et en jouant le rôle d’aidant.

Les ergothérapeutes travaillent avec les aînés, y compris les aînés handicapés, afin qu’ils puissent vieillir à l’endroit de leur choix, en établissant des relations avec les aînés, leur famille, leurs aidants et les intervenants communautaires. Les ergothérapeutes revendiquent et contribuent à la planification de milieux de vie et communautaires sécuritaires, accessibles, abordables et adaptés aux aînés. Les ergothérapeutes travaillent avec d’autres professionnels pour évaluer les clients et les aider à faire l’acquisition des habiletés requises pour mener une vie saine et significative.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • Offrir aux clients des possibilités de rehausser leur autonomie, de faire des choix personnels et de tisser des liens sociaux;
  • Concevoir des outils et des ressources en vue d’inciter tous les aînés à mener une vie active;
  • Concevoir des horaires de soins pour inciter les gens à s’adonner à des occupations significatives dans les établissements de soins;
  • Établir des liens entre les communautés et les chercheurs en vue d’évaluer l’efficacité des programmes novateurs de soins à domicile ou en résidence.

Ressources

la sécurité des conducteurs âgés

Les personnes âgées représentent le segment de la population de conducteurs dont la croissance est la plus rapide. De nos jours, près de 2,7 millions de conducteurs âgés de plus de 65 ans circulent sur les routes canadiennes. On a longtemps pensé que les conducteurs âgés étaient les plus prudents sur la route, compte tenu de leur expérience et du nombre de kilomètres parcourus au cours de leurs nombreuses années de conduite. Toutefois, malgré cette expérience, des données probantes montrent que les conducteurs âgés ont plus de collisions par kilomètre parcouru que tout autre groupe. Par ailleurs, les conducteurs âgés qui subissent des blessures lors d’accidents de la route récupèrent plus lentement de leurs blessures ou risquent davantage de mourir de leurs blessures.

Les ergothérapeutes savent que la conduite automobile est liée à l’autonomie et à l’indépendance et qu’elle contribue à la qualité de vie et au bien-être. La conduite automobile permet aux gens de se rendre où ils doivent et veulent aller pour participer aux occupations quotidiennes de leur vie. Depuis très longtemps, les ergothérapeutes élaborent des stratégies pour aider les conducteurs à éviter et réduire les blessures et les accidents et promouvoir les bonnes habitudes au volant, en vue de favoriser la participation du groupe croissant de conducteurs âgés dans leurs communautés. Les ergothérapeutes croient que la conduite automobile est un privilège et que la mobilité est un droit.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • Évaluer l’aptitude à la conduite automobile, concevoir des programmes en vue d’améliorer la prudence au volant ou aider à trouver d’autres moyens de transport.
  • Vérifier s’il y a une ligne de visée claire au-dessus du volant.
  • Enseigner des stratégies pour aider les gens à conduire en toute sécurité ou pour les préparer à renoncer à conduire.
  • Recommander de l’équipement adapté pour améliorer la conduite automobile.

Ressources

le trouble de stress post-traumatique

Le trouble de stress post-traumatique et la blessure de stress opérationnel sont des conditions complexes causées par des événements traumatisants tels que des crimes, des catastrophes naturelles, des accidents, des guerres ou d’autres menaces à la vie. Des cauchemars, des rappels d’images (flashbacks) ou pensées relatives à l’événement peuvent interférer avec le quotidien pendant des mois. Le trouble de stress post-traumatique et la blessure de stress opérationnel peuvent entraîner un état de nervosité constant. Plusieurs sursautent plus facilement, sont irritables, ont de la difficulté à se concentrer ou ont des problèmes d’appétit ou de sommeil. A l’opposé, d’autres se sentent engourdis ou détachés. Ils peuvent avoir l’impression que les choses autour d’eux ne sont pas réelles, se sentir déconnectés de leur corps ou de leurs pensées ou, encore, avoir de la difficulté à ressentir leurs émotions. Pour certaines personnes, l’alcool et les drogues sont les seuls moyens qu’ils ont trouvés pour vivre avec ces troubles.

Les ergothérapeutes croient que chaque personne est unique, de même que les circonstances entourant la vie de chaque personne. Les ergothérapeutes veillent à ce que le client participe à l’intervention; ils utilisent des approches efficaces et adaptées aux besoins de l’individu pour maximiser les résultats. Les ergothérapeutes travaillent avec les individus pour les aider à cibler leurs forces, leurs valeurs, leurs intérêts, leurs ressources et leurs difficultés, en vue de mettre en oeuvre des plans de soins qui tiennent compte de leurs obligations familiales, de leur emploi et de leurs activités de loisir. L’ergothérapie va au-delà du handicap physique ou mental et les ergothérapeutes travaillent avec le personnel militaire et les anciens combattants pour les aider à participer aux activités de la vie qui sont significatives pour eux.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • Déterminer les occupations et les activités qui sont importantes pour la vie familiale et personnelle.
  • Aider à planifier, réaliser et faire le suivi des objectifs à court terme et à long terme qui favorisent la participation à ces activités.
  • Effectuer des évaluations afin de mieux comprendre des difficultés spécifiques (concentration, attention, anxiété, impulsivité, attention partagée).
  • Enseigner des méthodes pratiques et non pharmaceutiques pour faire face à des symptômes désagréables, par exemple, le stress, la douleur et les troubles du sommeil.
  • Utiliser des approches « pratiques » : en se rendant au domicile ou dans le milieu de travail ou en rencontrant la famille ou l’employeur de la personne pour favoriser sa participation à des occupations ciblées.

Ressources

dans les soins de santé primaires

Les soins primaires sont habituellement le premier endroit où les gens se rendent lorsqu’ils ont besoin de conseils en matière de santé ou de soins. Fondamentalement, les soins primaires réfèrent à une approche de la santé et à un spectre de services qui comprennent tous les services de santé auxquels la population a recours dans les services de première ligne pour aborder des préoccupations en matière de santé. Le but des soins de santé primaire est d’offrir des services préventifs qui vont au-delà des soins de santé traditionnels.

Les ergothérapeutes s’appuient sur leur expertise et la pleine portée de la pratique pour favoriser la santé et la participation des clients à des activités quotidiennes. Les ergothérapeutes agissent en tant que praticiens des soins primaires ou d’experts en promotion de la santé, en offrant par exemple des services de gestion de cas et de gestion des maladies chroniques, des techniques de prévention des blessures et de l’enseignement aux soignants. Leur intervention peut également être centrée sur des problèmes de santé particuliers ou sur la prévention des hospitalisations, la réduction des séjours à l’hôpital et le soutien communautaire ou de l’aidant.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • Collaborer avec les équipes de santé interprofessionnelles en vue d’effectuer une évaluation globale des besoins du client
  • Promouvoir la santé et prévenir la maladie et les blessures par la promotion de la santé et de la littératie en santé
  • Procurer de l’enseignement et du soutien aux membres de la famille et aux soignants pour tenter de réduire au minimum les risques de blessures, et pour les aider à gérer leur stress et à trouver un équilibre dans leur vie
  • Revendiquer un changement transformateur au sein du modèle de santé actuel afin de répondre aux besoins actuels de la population canadienne

Ressources

l’inclusion sociale

L’inclusion sociale est un concept qui vise à veiller à ce que toutes les personnes aient accès aux mêmes droits, services et avantages, de même qu’aux aspects suivants de la vie : emploi et travail, revenu et ressources économiques, éducation et compétences, santé, logement, ressources sociales, ressources communautaires et sécurité personnelle. Dans le concept de l’inclusion sociale, on reconnaît et valorise la diversité, en mettant l’accent sur le sentiment d’appartenance des gens et en visant l’égalité sociale et la participation. L’inclusion sociale peut avoir un impact sur la prestation des services et programmes nationaux, régionaux et locaux, en permettant de répondre aux besoins d’une clientèle variée.

Les ergothérapeutes possèdent des connaissances et des compétences pour cibler les facteurs qui permettent aux gens de participer à des activités quotidiennes et de surmonter ou éliminer les barrières à la participation. Les ergothérapeutes visent à aider les individus à atteindre leurs pleines capacités en les habilitant à participer et à contribuer à la société.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • Ils élaborent des politiques et des programmes fondés sur les principes de l’inclusion sociale.
  • Ils participent à la modification des méthodes d’enseignement afin d’ajouter du soutien verbal, des techniques de résolution de problèmes et des cours enregistrés sur bande vidéo pour les clients ayant différents types de besoins.
  • Ils collaborent avec différents intervenants, comme les autorités nationales et régionales, les associations professionnelles, les organismes de santé et de services sociaux et les communautés, en vue de promouvoir l’inclusion sociale au sein des programmes et services et de favoriser ainsi l’inclusion sociale.
  • Ils aident les différents intervenants à comprendre la relation entre l’inclusion sociale, la participation occupationnelle, la santé et le bien-être.
  • Ils éduquent la population générale, les fournisseurs de services et les décideurs à l’aide de ressources sur l’inclusion sociale.

Ressources

le traumatisme médullaire

Les lésions de la moelle épinière affectent la capacité de la moelle de transmettre de l’information entre le cerveau et le reste du corps, ce qui entraîne une perte de fonction motrice et de sensation. Les lésions de la moelle épinière peuvent se produire à la suite d’un évènement traumatique ou elles peuvent être la conséquence d’une maladie.

Lésions médullaires Canada a déclaré que 51 % des lésions de la moelle épinière sont provoquées par des accidents, alors que 48 % sont causées par la maladie.Lésions médullaires Canada estime que plus de 86 000 personnes ont subi une lésion de la moelle épinière au Canada et qu’il y a 4 300 nouveaux cas chaque année. Le coût annuel des lésions de la moelle épinière au Canada est d’environ 3,6 milliards de dollars, dont 1,8 milliard en soins de santé directs.

Les ergothérapeutes évaluent les fonctions physiques et cognitives et ils enseignent des habiletés pour effectuer les activités de la vie quotidienne, allant des soins personnels à la mobilité à domicile et dans la collectivité. Les ergothérapeutes peuvent suggérer de l’équipement et des aides techniques pour compenser les troubles de la fonction motrice. Les ergothérapeutes s’efforcent d’aider les individus à atteindre leurs pleines capacités en leur permettant de participer et de contribuer à la société. Les ergothérapeutes proposent également des stratégies et ils offrent du soutien aux familles et aux soignants.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • aborder les objectifs associés aux activités de la vie quotidienne, comme les soins personnels, le travail et les loisirs
  • évaluer les besoins individuels en matière d’équipement et d’aides techniques
  • recommander des modifications du domicile et de l’équipement adapté
  • aider le client à mieux s’orienter dans le système de santé et de services sociaux pour obtenir du financement et se procurer de l’équipement et des services et pour veiller à répondre à tous ses besoins
  • offrir du soutien psychosocial pour aider le client à s’adapter à ses nouvelles capacités et à son nouveau style de vie

Ressources

les accidents vasculaires cérébrales

Un accident vasculaire cérébral (AVC) est une blessure soudaine d’une partie du cerveau provoquée par l’interruption de la circulation sanguine dans une artère. L’AVC provoque un manque d’oxygène et d’éléments nutritifs au cerveau, ce qui endommage certaines fonctions et capacités. L’AVC est un problème de santé majeur qui peut toucher les Canadiens de tous âges et leurs proches.

Selon la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, on estime que 50 000 personnes par année sont victimes d’un AVC au Canada, ce qui représente un AVC à toutes les dix minutes. L’AVC est la troisième plus importante cause de mortalité au Canada. Le Conference Board of Canada estime que les maladies du cœur et les AVC coûtent à l’économie canadienne plus de 20,9 milliards de dollars par année, en services médicaux, en coûts d’hospitalisation, en perte de salaire et en perte de productivité.

L’ergothérapie est une profession centrée sur le client ayant recours à des activités significatives dans l’ensemble des domaines physique et mental afin de réduire les séquelles d’un AVC. Les ergothérapeutes aident les survivants d’un AVC en leur offrant tous les volets de la réadaptation, soient la prévention, l’évaluation et les interventions. L’ergothérapie axée sur l’amélioration des activités personnelles de la vie quotidienne à la suite d’un AVC peut permettre d’améliorer le rendement et de réduire le risque de détérioration des habiletés requises pour réaliser ces activités.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • Évaluer les clients ayant subi un AVC en fonction de facteurs individuels, sociaux et environnementaux
  • Favoriser la reprise des activités quotidiennes tout en tenant compte des capacités physiques et mentales de l’individu
  • Évaluer l’aptitude à la conduite automobile, concevoir des programmes pour améliorer la sécurité au volant ou aider les gens à trouver d’autres moyens de transports
  • Aborder les barrières à la participation à des occupations actives et saines en revendiquant des ressources liées à la prévention et au traitement des AVC pour tous les Canadiens

Ressources

la toxicomanie

La toxicomanie désigne une habitude de consommation excessive d’alcool ou de substances psychotropes allant des drogues illicites aux produits pharmaceutiques. Une personne ayant un problème de toxicomanie choisit des occupations qui ont inévitablement des conséquences négatives sur sa santé physique, mentale et sociale.

Selon le Centre canadien de lutte contre la toxicomanie, on estime que le coût social de la toxicomanie au Canada est 39,8 milliards de dollars en raison des coûts imposés aux systèmes de santé et de justice pénale et de la perte de productivité au travail et à domicile découlant des décès prématurés et de la maladie. Les ergothérapeutes travaillent avec les clients ayant des problèmes de toxicomanie.

En effet, les ergothérapeutes peuvent travailler avec ces individus pour les aider à cibler leurs forces, leurs valeurs, leurs intérêts, leurs ressources et leurs problèmes et à mettre en oeuvre des plans de rétablissement. Les ergothérapeutes croient que le rendement occupationnel, l’organisation, le choix et la satisfaction sont influencés par les relations entre des facteurs personnels et environnementaux. Ils abordent la toxicomanie à partir d’une perspective unique qui consiste à examiner les besoins d’une personne en fonction de son contexte familial et communautaire.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • Discuter avec le client en vue de déterminer les effets négatifs de ses habitudes de consommation excessive d’alcool et de drogue dans sa vie.
  • Établir un emploi du temps plus satisfaisant et plus significatif et créer des occasions pour la découverte de soi.
  • Travailler avec les clients et leur famille afin de cibler des occupations et des activités qui sont importantes pour la vie familiale, personnelle et au travail.
  • Aider la personne à planifier, initier et assurer le suivi des objectifs à court terme et à long terme qui favorisent la participation à d’autres activités.
  • Faire des revendications afin que les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux investissent dans des programmes complets, des lois et des politques axés sur le traitement de la toxicomanie, en vue de prévenir et de réduire la toxicomanie.

Ressources

le design universel

La conception universelle est une façon de créer des produits et des environnements que peuvent utiliser les personnes de tout âge, peu importe leurs capacités. La conception universelle peut être définie comme la conception de produits et d’environnements pouvant être utilisés par toute personne, dans la mesure du possible sans nécessiter d’adaptation ou de conception spéciale. Dans cette définition, les besoins des personnes ayant un large éventail de capacités cognitives, visuelles, auditives, en matière de mobilité et d’agilité sont pris en compte, de même que les besoins des personnes de poids, de tailles et d’âges différents. La conception universelle est importante pour la conception d’environnements comme les maisons, les édifices à bureaux, les hôtels, les restaurants, les parcs et les paysages de rues, la planification urbaine, les piscines, les sentiers, les attractions historiques, les musées, les expositions, les auditoriums, les sites web, la communication, la conception de produits, les services et les politiques.

Les ergothérapeutes possèdent les connaissances et les compétences pour jouer le rôle d’expert en conception universelle. La conception universelle contribue à la santé et au bien-être en favorisant la participation aux soins personnels, à la productivité et aux loisirs. Au Canada, l’ergothérapie est fondée sur un modèle de pratique qui reconnaît l’interaction entre l’occupation et l’environnement social, culturel, physique et institutionnel.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • Collaborer avec les parties prenantes, comme les gouvernements nationaux et régionaux, les associations professionnelles et les organismes et communautés offrant des services sociaux et de santé, en vue de promouvoir la mise en œuvre et l’évaluation des principes de la conception universelle pour les environnements construits, le matériel et les outils.
  • Favoriser la compréhension de la relation qui existe entre la participation dans des environnements sains et accessibles, la participation occupationnelle et la santé et le bien-être.
  • Offrir des possibilités de formation professionnelle continue et des ressources pour la pratique, en vue de favoriser la compréhension et l’utilisation des principes de la conception universelle chez les ergothérapeutes.
  • Éclairer les consommateurs et les décideurs en leur offrant des ressources probantes sur la conception universelle.
  • Soutenir la recherche en collaboration afin de promouvoir la conception universelle favorable à la participation occupationnelle.

Ressources

la santé et bien-être au travail

Les ergothérapeutes sont des experts dans les domaines de la conception ergonomique et de la prévention des microtraumatismes répétés et d’autres blessures qui surviennent en milieu de travail. En ayant recours à l’ergothérapie, les Canadiens peuvent surmonter de nombreuses difficultés au travail en améliorant leurs habiletés pour l’autogestion des maladies chroniques, leurs habiletés pour la gestion de la douleur chronique et leurs habiletés pour la gestion de la dépression et d’autres troubles de santé mentale. Toutes ces habiletés sont essentielles au maintien d’une main-d’œuvre productive et en santé.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • un retour au travail à la suite d’une blessure
  • une dépression ou d’autres problèmes de santé mentale au travail
  • l’équilibre travail­–vie personnelle
  • une maladie chronique tout en continuant à travailler

Ressources

la santé mentale au travail

Il existe de plus en plus de preuves démontrant que l’absentéisme, la productivité et la motivation sont étroitement liés à la santé des employés. Les recherches permettent de conclure que chaque année, des enjeux liés à la santé mentale engendrent des coûts en perte de productivité s’élevant à des milliards de dollars pour les employeurs canadiens. Par ailleurs, les employeurs qui offrent des programmes pour favoriser la santé mentale de leurs employés indiquent qu’ils obtiennent des résultats positifs substantiels en ce qui concerne le rendement individuel de leurs employés.

Les ergothérapeutes reconnaissent que la santé des employés et le milieu de travail sont déterminés par une gamme de facteurs interagissant entre eux. Le choix, le rendement, l’organisation et la satisfaction face aux occupations sont influencés par la relation entre les gens et leur environnement. Les ergothérapeutes proposent des solutions aux problèmes de santé mentale en milieu de travail par l’intermédiaire de programmes et d’activités qui permettent notamment d’aborder la nutrition et le bien-être, la gestion du stress, le counseling, les directives en matière de santé et sécurité et l’apprentissage de l’autonomie fonctionnelle.

Parlez à un(e) ergothérapeute afin d’avoir de l’aide pour :

  • Travailler avec les clients pour déterminer des buts, des aspirations, diriger leurs soins et les aider à se rétablir
  • Travailler avec les clients pour mieux comprendre l’impact des problèmes de santé mentale
  • Mettre en œuvre des activités qui enseignent des habiletés utiles, p. ex. développement des habiletés sociales à l’aide d’un groupe de soutien par les pairs
  • Enseigner des méthodes pratiques pour faire face à l’anxiété et la réduire, p. ex., techniques de relaxation, stratégies pour la prise de décisions
  • Réduire les barrières à la santé mentale, en créant des milieux de travail favorables aux occupations significatives

Ressources

 

Avis de droit d'auteur 2016 Association canadienne des ergothérapeutes
powered by in1touch
100-34 Colonnade Road
Ottawa, ON K2E 7J6 Canada